emailing réussi

Les ingrédients d’un emailing réussi

Les facteurs de réussite d’une campagne emailing sont multiples. Et il est nécessaire de bien les maîtriser, un par un.
La société Cabestan vient d’éditer une infographie recensant ses différents points.

Les ingrédients d’un emailing réussi

La recette de l’email parfait

  • Expéditeur : Identifiez vous. soyez clair et reconnaissable pour rassurer votre cible
  • L’objet : Soyez concis. 30 caractères sufisent pour convaincre. Personalisez et testez.
  • Le Pré-header : élément clé de l’email, il complète l’objet. Allez à l’essentiel et appelez à l’action.
  • Le contenu : soyez pondéré, alternez texte et visuels
  • le footer : soyez rassurant et honnête

D’autres points :

    • Soyez rigoureux : soyez précis, prenez le temps de vous relire et surtout testez
    • Suscitez l’intérêt : attisez la curiosité de votre interlocuteur. Donnez lui envie d’ouvrir votre email

La composition de l’email parfait

  • Le préheader : ne le sous estimez pas. Il peut être lu sans même ouvrir l’email. soyez transparent et indiquez clairement la raison de votre envoi
  • Le lien mirroir + ajout au carnet d’adresse : n’oubliez pas que malgré vos efforts, votre message peut ne pas s’afficher, proposez un lien mirroir.

    Je ne partage pas ce point, le lien mirroir encombre et nuit à la qualité du message. En amont si nous avons bien conçu techniquement ce message (en prennant bien en compte par exemple les spécifités d’outlook), et que nous soyons convaincant afin de faire télécharger les images, le lien mirroir ne doit plus être nécessaire. Par contre le MECA est plus important stratégiquement et c’est lui qui doit être mis en avant. Le lien mirroir est un lien de trop, plutôt perturbant que efficace.

    Prenez l’habitude de proposer à vos contacts d’ajouter votre adresse expéditrice à leur carnet d’adresse, ainsi vous êtes sûrs d’arriver en boîte de réception.

  • Le désabonnement : Mettez en avant (mais sans que cela soit l’information principale) votre lien de désabonnement. Un désabonnement vaut mieux qu’une plainte (mais si nous avons au préalable récolter normalement et légalement nos abonnés, il y a peu de raison que nos contacts nous déclarent comme spammeur).
  • Personnalisez : on ne le répetera jamais assez, adressez du contenu adapté aux centres d’intérêts de vos cibles.
  • Pensez responsive : Adaptez vos contenus aux différents supports mobiles (vos landing pages aussi)
  • Call to action : Multipliez les possibilités. Rendez votre interlocuteur actif et incitez le à cliquer
  • Hierarchisez : Pensez à hiérarchisez vos infos. Mettez en avant vos infos les plus importantes, en première partie de l’email (dans les 300 premiers pixels).
  • Faîtes partager : pensez à intégrer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. Les FAI aiment bien et vos contenus voyagent
  • Le footer : Rassurez ; dites ou rapellez qui vous êtes. Un petit mot également sur les informations légales et les données personnelles. Profitez en pour remettre votre lien de désabonnement.

d’autres conseils pour des emailing réussi

  • Envoyez vos emails à l’heure ou vos cibles consultent le plus souvent leur messagerie
  • Personnalisez. Tout contenu peut s’adapter à votre cible en fonction de ses centres d’intérêts : texte, images.
  • Testez; vous pouvez tout tester : l’objet, l’expéditeur, le contenu
  • Analysez vos performances pour faire encore mieux la fois suivante

Nous avons vu et expliqué ses différents points et d’autres afin d’effectuer des emailing réussi dans notre livre Emailing – Fidélisation, acquisition : réussir ses campagnes marketing.
Vous pouvez l’acquérir chez l’éditeur ou sur les sites spécialisés (Fnac, Amazon …)

Emailing réussi