évolution du Spam

L’évolution du Spam sur 10 ans

Vade Retro publie une infographie sur le spam et son évolution sur les 10 dernières années.
Le spam est le coté sombre de l’email, mais quel intérêt pour les émetteurs.
Certes son volume global a baissé mais il reste néanmoins bien présent.
Vade Retro, société française spécialisée dans le développement et la distribution de solutions pour la protection et la classification intelligente de la messagerie électronique nous donne quelquqes données sur l’évolution du spam sur ces 10 dernières années.

L’évolution du Spam sur 10 ans

– Des chiffres sur le nombre d’emails

en 2004, il y avait 700 millions d’utilsateurs d’emails dans le monde, en 2014 ce nombre est de 4 milliards
en 2005, il ya avait 750 milions d’adresses emails dans le monde, en 2014, ce nombre est de 49 milliards.
en 2014, il y a 3,4 millions d’emails envoyés chaque seconde dans le monde.

– L’évolutuion du spam

35 spams par jours par personne
en 2004, 55% des mails étaient des spams. En 2010, le taux était de 89% et en 2013, il est de 65%.

– Le coût du spam

3 millions de dollars par an pour une entreprise de plus de 1 000 employés
20 milliards de dollars consacrés à la lutte contre le spam
1 milliard de manque à gagner pour les entreprises
38 000 € par an pour une PME de 100 salariés

– L’ère du Phishing ciblé

5 techniques de phishing : l’abus de confiance – fausse loterie – mise à jour de données – harponnage sentimental – ursurpation d’identité
20 000 victimes par an en France
4 secteurs les pmus touchés : services de paiement – banque – commerce – FAI – autres

– Composition du flux d’email

70% de spam
15% d’emails prioritaires
14% de Graymail
1% de virus

– Le Graymail

Le graymail est composé des alertes des réseaux sociaux, des publicités et newsletters.
Dans une boîte de réception personnelle après un filtre anti-spam standard, la composition des mails reçus est la suivante : 25% sont interpersonnels et légitimes, 62% sont des newsletters et des messages marketing, 13% sont des notifications de réseaux sociaux.
Dans une boîte de réception professionelle après un filtre anti-spam standard, la composition des mails reçus est la suivante : 51% sont prioritaires, 44% sont des graymails, 5% sont des notifications de réseaux sociaux.
l’impact du graymial suer la productivité :
16 minutes pour se reconcentrer après avoir consulté sa messagerie
90% des employés consultent leur boite email de manière compulsives
25% de baisse de la productivité
10 points de QI en moins lorsqu’on consulte fréquemment sa boîte email
36 consultations des emails par heure.

Infographie_spam_VadeRetro