Pourquoi faire de l'emailing

Pourquoi faire de l’emailing

Pourquoi faire de l’emailing

Le référencement, les liens sponsorisés, les blogs, les réseaux sociaux, la vidéo, etc et l’emailing sont des moyens à notre disposition pour augmenter notre visibilité sur Internet.
Site internet ecommerce ou simple PME plus traditionnelle, ces outils doivent aujourd’hui être maitrisé afin de nous accompagner positivement dans notre progression.
Chacun des ses outils nécessitent des compétences techniques différentes, ont des coût de production divers, impliquent un temps de gestion plus ou moins chronophage …

Nous allons vous exposer ici les différentes raisons que faire de l’emailing est primordial.

Le potentiel de contact

Les chiffres diffèrent un peu selon les sources mais on estime à l’heure actuelle, qu’en France, il existe un peu plus de 50 millions d’internautes.
Tout internaute possède au minimum 1 adresse email. Et selon l’étude du Radicati Group de février 2014, 1 internaute possède 1.6 emails.
Donc on peut estimer qu’il existe 80 0000 000 emails en France.

Aura Mundi et L’Argus de la presse viennent de mettre en ligne une étude réalisée en collaboration avec Ipsos / Steria portant sur un échantillon représentatif de la population, donnent des éléments quantitatifs sur les Français et les réseaux sociaux : 80% des français sont sur les réseaux sociaux.
– 62% des français sont sur Facebook, ce qui fait 41 000 000 de français.
– 32% sont sur Google +, ce qui fait 21 000 000 des français.
– 17% sont sur Twitter, ce qui fait 11 000 000 de français.

potentiel_contact_emailing

La stabilité des adresses emails

Pendant plusieurs années, la concurrence des différents FAI ou gestionnaire de webmails ont eu pour conséquence la volatilité des adresses email. Changer de fournisseurs était fréquent. Maintenant cela n’est plus le cas. Notre adresse nous suit et nous ne changeons plus quitte à en avoir plusieurs. Au niveau des adresses professionnels, l’utilisation d’adresses liés au nom de domaine de la société s’est répandue. A moins de changer de travail, une fois notre adresse attribuée, nous la gardons.

En 2013, dans son étude EMA BtoC, le SNCD estime que plus de 75% des internautes possèdent une adresse principale et 63% la possèdent depuis plus de 5 ans.

Une personne qui déménage, garde son adresse email.
Par contre, une personne qui change de travail, change d’adresse email professionnel.

Le canal préféré des internautes pour recevoir des offres commerciales

Toujours d’après l’étude EMA BtoC de 2013, le canal privilégié pour se tenir au courant d’une marque reste l’email (43%) suivi de près par la consultation du site Web (32%) et le courrier papier (10%).

Akio Software a fait réaliser une étude sur l’expérience client E Commerce. Les données parues en septembre 2014 nous disent que 96% des français placent le canal email dans le top 3 de leur préférence canal loin devant le téléphone et le chat.

emailing_canal_préféré_des_internautes_2

Le support générant le meilleur taux de conversion

Monetate a publié en juillet 2014 une étude sur les performances comparées du search, de l’email et des réseaux sociaux pour les sites e-commerce.
Si les paniers moyens issus du social progressent fortement, le search et l’email restent (très) loin devant en terme d’acquisition de trafic et de taux de conversion.

La hiérarchie des sources de trafic vers les sites web est la suivante :
1. Search : 31,88%
2. Email : 1,66%
3. Social : 0,87%
4. Autres canaux publicitaires digitaux (display…)
: 0,08%

source_traffic_site_internet

 

– les taux de conversion moyens constatés par Monetate sur sa plateforme sont de
3,31% sur l’email
2,27% sur le Search
1,08% sur le social
0,75% sur les autres canaux publicitaire digitaux.

taux

Une mise en place rapide

Une fois notre stratégie bien identifiée, notre base bien constituée, notre message bien composé, l’envoi peut se faire très rapidement.
Comparativement au média papier, nous ne sommes pas dépendants des délais d’impressions, des délais de livraison par La Poste.

La mesure des retours

L’emailing est une opération technique qui nous permet d’identifier son impact. Lorsque nous envoyons une campagne emailing, un espion, un image de 1 pixel par 1 pixel, est incorporé à notre message. Ce mouchard nous donne ensuite des informations sur la quantité de messages ayant atteint son destinataire et ayant fait fait appel à cet image, c’est à dire ayant lu le message avec les images téléchargées. Les liens cliquables proposés dans notre contenu sont également tagués afin d’identifier les personnes ayant souhaité en savoir plus.

Des résultats instantanés

L’emailing fonctionne en temps réel. Quelques secondes après avoir envoyé notre message, notre destinataire peut l’avoir reçu.
Soixante douze heures après avoir envoyé notre campagne, nous pouvons analyser son succès ou non. Une campagne peut être mise en place rapidement et ses résultats peuvent être estimé promptement.

Le ciblage

Il est donc possible, grâce à l’email, d’atteindre une grande quantité de personnes mais cela est il nécessaire dans le cadre de notre activité. Il est plus important de contacter la bonne personne et de lui proposer le bon message, que d’envoyer le même contenu au plus grand nombre. La connaissance de notre base de contact va nous permettre de cibler nos campagnes. En fonction des résultats obtenus, nous déterminons les personnes les plus concernés par nos messages. Nous pouvons établir des familles de contact et les solliciter en fonction de leurs intérêts.

La personnalisation

En complément du ciblage, l’emailing nous permet de personnaliser le contenu de notre message (objet, preheader, message …) en fonction des informations que nous avons pu collectées. Si notre base de contact est bien structurée et bien renseignée, nous pouvons exploiter ces informations afin de personnaliser le contenu de notre message. Si nous contactons Mr Robin, mentionner dans la partie rédactionnelle de notre envoi, Cher M. Robin, marquera et concernera cette personne.
Selon la 3 ème édition de l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude BtoB – L’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2014, la personnalisation de l’objet impacte plus significativement en 2014 l’ouverture d’un email publicitaire qu’en 2013 (54% contre 52%).

La réactivité

La mise à disposition de résultats rapides nous permet de pouvoir réagir et adapter nos campagnes. Les leçons tirées de nos résultats nous donnent la possibilité de rectifier le tir, de mettre en place de nouvelles campagnes. La fréquence d’envoi peut être également modulé en fonction. Dans certains cas, il sera nécessaire d’envoyer des campagnes avec une récurrence plus soutenues. Dans d’autres, l’inverse sera obligatoire.
Il nous est possible de tester et tester nos envois afin de déterminer le plus performant et arriver à toucher la bonne personne au bon moment.

L’interactivité

Le média email nous donne la possibilité de proposer à nos interlocuteurs d’aller plus loin, de ne pas se contenter de ce message et de cliquer sur les liens proposés. D’un simple clic, notre correspondant peut aller sur notre site internet pour accroître sa connaissance de nos services, il peut passer une commande, il peut télécharger un document, il peut valider sa participation à un événement. Il ne lui est pas nécessaire de remplir manuellement un formulaire, de le mettre sous enveloppe et de se déplacer vers la boîte aux lettres la plus proche.

Le coût

Si nous sommes un minimum qualifié (voir nos différents programme de formation emailing), le seul poste de travail nous demandant de sortir de l’argent est le moment du routage, Envoyer et récupérer des infos ne peut se faire qu’avec une solution technique approuvée et que nous allons payer pour ces services. Collecter des adresses emails peut se faire tout seul via nos différents supports (site, blog, boutique …), rédiger et créer le message peut être pris en charge à la fois par notre équipe du département communication et par notre webmaster.
Les politiques de prix appliquées par les routeurs sont très diverses. Les plates formes de routage proposent aujourd’hui d’autres services que le simple envoi et peuvent donc moduler leurs tarifs en fonction de ces options.
Quel que soit la localisation de notre destinataire, le coût sera identique.

La viralité

Notre message peut très bien concerner une autre personne que celle atteinte. Le transfert de message peut se faire très simplement surtout si nous le proposons dans le corps du message. De même, le partage sur les réseaux sociaux de messages jugés intéressants est une activité en essor. Une information envoyée à une seule personne peut en toucher plusieurs.
Selon l’étude EMA BtoC – Email Marketing Attitude 2014, 44% des internautes ont déjà partagé une offre reçue par email, 25% ont déjà partagé une offre sur les réseaux sociaux

La mobilité

La lecture des emails se fait de plus en plus sur des supports autre que l’ordinateur, sur la tablette et le mobile. Nos correspondants peuvent être atteint à tout moment de la journée. Notre information possède encore plus d’impact immédiat.

L’automatisation

L’emailing n’est pas un support de communication de masses. Nous nous adressons à une personne en même temps que d’autres. Et nous pouvons proposer des offres en fonction de critères d’attitudes, d’événements à une seule personne. Dès qu’une actualité à un moment particuliers lié à un de nos contacts a été identifiée, nous envoyons un email d’alerte, de relance, d’information. Au jour de la date anniversaire de notre abonné, nous pouvons lui souhaiter. Après quelques jours d’achats d’un de produits, nous demandons l’avis que la qualité de celui-ci. En fonction des données récoltées, nous pouvons établir des scénarios d’envois avec des messages adaptés.

avantages email marketing

Et pour tout connaitre de l’emailing, le livre E-mailing
Fidélisation, acquisition : réussir ses campagnes marketing

livre_pourquoi_faire_emailing

Infographie_pourquoi_faire_emailing