tout savoir Emailing

Tout savoir sur l’emailing : ce qu’il a été dit pendant l’été

Afin de continuer à tout savoir sur l’emailing, nous allons, dans cet article, vous faire un récapitulatif des informations qui sont parues pendant cet été sur le sujet.

A travers 3 études, nous vous résumons ce qu’il faut savoir avant d’attaquer vos propres campagnes d’emailing.

Tout savoir sur l’emailing : le baromètre de la délivrabilité selon Return Path

Atteindre correctement la boite de réception de nos contacts, doit être aujourd’hui la première préoccupation d’une personne souhaitant bien utiliser l’email.
Ils faut donc constamment surveiller nos résultats, nos statistiques mais il faut aussi connaître les chiffres constatés par les spécialistes, donc la baromètre de la délivrabilité.
Return Path est aujourd’hui un spécialiste reconnu et ses données régulières sont attendues, lues et étudiées.
Et ils viennent de rendre public leurs statistiques sur le début de cette année 2017.

Le taux global dans le monde de placement des emails dans la boîte de réception est de 80%. Cela représente une augmentation d’1% par rapport à la période précédente.
Les marketeurs français ont eux connu une légère baisse par rapport à la période précédente, passant de 84% à 82%.

Tout savoir sur l'emailing -la-delivrabilite

Ce taux de placement dans les boîtes de réception différent en fonction du secteur professionnel de nos abonnés.
Les principes de filtrages ne sont pas les mêmes chez des professionnels des médias que chez ceux de la mode par exemple.

Voici donc un tableau comparatif établi par Return Path.

Tout-savoir-sur-l-emailing-delivrabilite-par-metiers

Si vous souhaitez télécharger l’étude c’est par ici

L’innovation dans l’emailing dans les 10 prochaines années

Tel est le titre d’une étude réalisé par Morar Consulting pour la plate forme Mailjet.
Comment l’email devrait évoluer pour rester un des outils majeurs de la communication digitale ?
Et sa position majeure devait perdurer 82% des consommateurs français considère l’email comme le canal qui sera le plus utilisé sur les 10 prochaines années, suivi de Facebook et des services de messagerie privée comme WhatsApp.

force-tranquille-de-l'email

Dans les innovations attendues par les internautes pour l’email marketing, la première est liée au fait de pouvoir acheter directement dans l’email sans passer par le site ou l’appli, et ce qui est apprécié dans les mails est la navigation simple dans le contenu.

innovation-emailing

Tout-savoir-sur-l-emailing-innovations

Pour récupérer l’étude, c’est possible par ici

Tout savoir sur l’emailing : Pour Adobe l’email décroit mais reste toujours incontournable

Pour la troisième année, Adobe a réalisé une enquête réalisée auprès de 3 000 professionnels en Europe sur l’utilisation de l’email.
Cette étude aborde aussi bien la perception qu’ont les salariés français de l’utilisation de l’email dans leur travail que sur la perception qu’ils ont des emails marketing.
Ce qu’il est intéressant de retenir, est que l’email reste le moyen de contact préféré des consommateurs quand il s’agit des marques et de très loin devant les réseaux sociaux.

email-moyen-de-contact-préféré

Au niveau du contenu des newsletters, les sondés aimeraient avoir plus d’informations que de contenus promotionnels.

Tout savoir sur l'emailing les attentes

Ce qui fait passer à l’acte d’achat est en premier lieu, l’envoi de divers avantages et réductions. L’affichage des images pose problème et est mal perçu.
La trop grande fréquence de réception est le premier critère de désapprobation d’un email marketing.

Et comme pour les précédents, si vous souhaitez en savoir plus sur cette étude c’est par ici

La newsletter : un instrument d’influence inégalable

Tel est le titre d’un article publié sur le site internet Influencia.

« Les lettres d’informations se portent bien. Merci pour elles ! … pour lire la suite  »

Formez-vous pour tout connaitre sur l’emailing

Ce qu’il reste de ces 3 présentations est que l’emailing reste un outil de communication qui n’est pas mort, loin de là mais qu’il faut savoir maîtriser pour atteindre ses objectifs.
Donc si vous souhaitez acquérir et maîtriser les bonnes pratiques, une formation serait peut-être utile … non ?




créer un email marketing comme un pro

Créer un email marketing comme un pro

Nous l’avons déjà dit ici et nous le répétons, créer un email marketing de qualité est obligatoire si nous souhaitons augmenter notre impact marketing.

Mais le fairer professionnellement nécessite compétences. Nous avons déjà évoqué plusieurs points à maîtriser. Une infographie reprend les différents points à travailler et optimiser afin de réyussir ses campagnes email marketing.

Comment créer un email marketing comme un pro

Un des éléments majeurs pour la bonne réussite de nos campagnes est la bonne rédaction de nos objets

Comment écrire des objets efficaces ?

Promettre quelque chose d’intéressant
Apprenez à partir des experts en la matière
Rédiger un objet court et simple
Utiliser des chiffres et statistiques
Utiliser un point d’exclamation
Attiser la curiosité
Utiliser des mots « forts » (verbes d’action,…)
Tester différents types d’objets
Soyer sur d’engendrer des intérêts précis et évidents
Poser une questions
Utiliser la géolocalisation pour personnaliser les objets
Exprimer correctement la personnalité de votre entreprise
Mettre en avant des erreurs souvent commises par les consommateurs
Utiliser la personnalisation
Montrer de l’urgence
Faites en sorte que le destinataire se sente « spécial » et unique
Utiliser les émojis

Comment obtenir le plus d’engagement possible une fois votre email marketing ouvert ?

– Placer un Call To Action (CTA ou lien incitant au clic) assez rapidement dans le haut du message afin d’éviter à devoir scroller pour y accéder.
– Le message doit être optimisé pour une bonne lecture sur smartphone, sinon votre message sera mis de coté et non lu.
– Bien utiliser le pré-header, bien combiné avec l’objet, il augmentera nos chances que notre message soit bien ouvert, lu et cliqué.

Quel est le meilleur moment pour envoyer son email marketing ?

24% des emails sont ouverts après la première heure de réception.
9,52% des emails sont ouverts dans les deux heures qui suivent la réception.
6,33% des les 3 heures qui suivent
4,8% dans les 4 heures
0.63% dans les 24 heures
L’heure d’envoi est donc primordiale pour créer un email marketing.
Envoyer un email entre 16h et 18h aux 30-50 ans, pendant la semaine est par exemple une mauvaise idée, car à ce moment cette population est plutôt dans les transports que devant son écran

38,7% des emails sont envoyés entre 6 heures du matin et midi, 25,8% des messages sont envoyés entre midi et 6 heure du soir, et 29,6% des emails sont envoyés entre 6 heures du soir et minuit.
Il est bon d’envoyer vos emailings en début d’après-midi afin d’éviter de le faire au même moment que tout le monde.

Les jours où les taux d’ouverture emailing sont les plus élevés sont le mardi et le jeudi. Le meilleur CTR est souvent obtenu le vendredi.
Par contre, il est évident que c’est notre cible qui détermine le bon moment. A vous de determiner en fonction des habitudes de vos abonnés de déterminer le bon moment pour les solliciter.

Les meilleurs pratiques afin d’éviter d’être mis de coté par les filtres anti spam

– Respecter vos abonnés en Opposants toujours un lien de désabonnement simple et efficace.
– Ne pas utiliser d’objets trompeurs
– Evitez les spamwords
– Ne pas achetez de bases d’adresses emails
– Demandez à vos abonnés de vous enregistrer dans vos carnets d’adresses (voir notre article Utiliser le MECA pour optimiser la délivrabilité de sa newsletter)

Quelques Statistiques à connaître sur l’email marketing

– Sur l’ensemble des emails envoyés, 215,3 billions par jour, seulement 22% des emails sont des messages que les internautes ont choisi de recevoir et 4% des emails sont du spam.
– 67% des internautes utilisent un support mobile comme principal pour prendre connaissance de leurs emails reçus.
– 46% des internautes se désabonnent des emails car ils en reçoivent trop
– 70% des professionnels du marketing estiment que créer un email marketing est le meilleur moyen d’améliorer son ROI
(là aussi en complément, nous vous suggérons la lecture d’un autre de nos articles : 37 statistiques email marketing à connaître).

les regles pour créer un email marketing efficace




chiffres du routage email 2016

Les chiffres du routage email 2016

Les chiffres du routage email 2016 sont parus.
Le SNCD Syndicat National de la Communication Directe publie tous les ans des chiffres sur le routage des emails marketing.
Combien de mails ont été envoyées sur l’année civile précédente ?

Ce chiffrage est basé sur le recueil de données chiffrées déclaratives des prestataires interrogés sur leur chiffre d’affaires, le volume d’emails routés vers la France et le nombre de clients concernés. Sont exclus de cette étude les routages internationaux issus des filiales européennes.
Pour l’année 2016, 22 sociétés membres du Sncd, qui représentent les plus importants prestataires de routage d’emailing français, ont participé à l’étude : 1000mercis, A7 Emailing, Cabestan, ContactLab, Dolist, Edatis, Ediware, Emailstrategie, idMailing, Inxmail, Iroquois, Mailissimo, Mapp, Message Business, Mindbaz, Odyssey Messaging, Rapidmail, Sarbacane, Selligent, Sendinblue, SmartFocus et Splio.

Donc les solutions comme Mailchimp, Campaign Monitor, etc, bien utilisées en France, ne font pas partie de ce panel.
Toutefois, ces chiffres établis de cette manière depuis plus de 10 ans, donnent une bonne idée de la réalité du marché.

Ce qu’il faut retenir des chiffres du routage email 2016

Le Sncd estime l’activité de l’ensemble des routeurs membres du Sncd pour 2016 à :
– Volume : 131 milliards d’emails routés (+1,55% par rapport à 2015)
– CA : 105 millions d’euros (+14,13% par rapport à 2015)
– Nombre de clients : 26 795 (+19,14% par rapport à 2015)

Les chiffres du routage email 2016
Le volume global a augmenté par rapport à l’année précédente mais n’a pas retrouvé son niveau de 2013.

« Le routage d’emails, en France, est un canal de communication de confiance ancré dans le quotidien des internautes. L’étude donne à voir une progression du nombre d’émetteurs toujours plus matures dans leurs pratiques et leurs compréhensions des enjeux de la délivrabilité technique et marketing des messages. La croissance du chiffre d’affaires est portée par des fonctionnalités de ciblage et de personnalisation plébiscitées par les émetteurs. »

Deux nouvelles statistiques ont été déterminé lors de cette nouvelle étude : le calcul du
taux moyen d’ouverture des emails et du taux moyen de clic.
En 2016, le taux moyen d’ouvreurs (destinataires ayant ouvert en téléchargeant les images ou en cliquant dans l’emailing) est de 18,65%. Le taux moyen de cliqueurs (destinataires ayant cliqué sur au moins un lien contenu dans l’emailing) est quant à lui de 6,41%.

taux-moyens-ouvreurs

Ces chiffres sont à garder en mémoire et comparer lorsque nous envoyons nos propres campagnes emailing.
Ils peuvent également être comparés à Les performances de l’email marketing en 2015 (en attendant d’avoir les nouvelles)




statistiques email marketing

37 statistiques email marketing à connaître

L’email marketing est un des leviers marketing les plus performants. Pour comprendre son impact, une infographie présente 37 statistiques email marketing à connaître.

Connaître les statistiques email marketing

L’infographie ci-dessous, réalisée à partir de chiffres condensés par Campaign Monitor, une solution d’emailing, vous en dit plus sur l’email marketing au travers de 37 statistiques.

  1. – Les emails transactionnels génèrent 8 fois plus d’ouvertures et de clics que tout autre type d’emails, et peuvent générer 6 fois plus de revenus.
  2. – 53% des emails sont ouverts via un smartphone.
  3. – 23% des internautes ayant ouverts un email via un smartphone, ouvre le message à nouveau plus tard.
  4. – L’email marketing est utilisé par 82% des entreprises BtoB et BtoC.
  5. – Les emails personnalisés ont un taux de clic supérieur de 14% et génèrent 10% de conversions supplémentaires.
  6. – 95% des entreprises utilisant l’email marketing en tirent des bénéfices.
  7. – L’email marketing est 40 fois plus efficace pour acquérir de nouveaux clients que Facebook ou Twitter
  8. – L’email personnalisé offre des taux de transactions 6 fois plus élevés.
  9. – l’email marketing a un ROI de 3800 %
  10. – Un message est 5x plus susceptible d’être vu via un email que via Facebook.
  11. – Les taux d’ouverture sont plus importants lorsque les compagnies envoient 2 emails par mois.
  12. – 92% des adultes utilisent l’email, 61% l’utilisent tous les jours.
  13. – 75% des comptes Gmail lisent leurs emails via leurs mobiles.
  14. – L’email marketing est le levier qui génèrent le plus de conversions, devant les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.
  15. – Les marketeurs ont constaté 760% d’augmentation de revenus en utilisant des campagnes segmentées
  16. – Les employés passent 13 heures de travail par semaine à lire leur boîte de réception (en moyenne)
  17. – Les abonnés email sont 3 fois plus susceptibles de partager un contenu via les médias sociaux que les visiteurs provenant d’autres sources
  18. – Le ROI de l’email marketing était de 28,5%, comparativement à 7% pour l’email direct.
  19. – 50% des spécialistes du marketing avaient prévu en 2015 une augmentation des dépenses de leur entreprise pour l’email marketing.
  20. – Seulement 39% des commerçants en ligne envoient des recommandations personnalisées par email
  21. – Les marketers B2C utilisant l’automatisation ont vu leurs taux de conversion augmenté de 50%
  22. – Insérer un bouton Call-to-Action au lieu d’un lien texte permet d’améliorer le taux de conversion de plus de 28%.
  23. – 74% des spécialistes du marketing affirment que la personnalisation ciblée augmente l’engagement des clients
  24. – 57% des abonnés passent 10 à 60 minutes dans la semaine à lire leurs emails marketing
  25. – 83% des professionnels en btob utilisent l’email dans leur stratégie de Content Marketing
  26. -Les spécialistes du marketing voient une augmentation moyenne de 20% des ventes lorsqu’ils utilisent des éléments personnalisées
  27. – 53% des spécialistes du marketing affirment que la communication personnalisée avec les clients existants entraîne un impact modéré à important sur les revenus.
  28. -Les emails automatisés affichent en moyenne 70,5% de taux d’ouverture plus élevés et 152% de taux de clics plus élevés que les messages commerciaux habituels
  29. – Les emails trigger a correspondu à 30% des recettes en 2014
  30. -L’email marketing personnalisé génère un taux d’ouverture plus élevé de 29% plus élevé et un taux de clics unique plus fort de 41%
  31. – 56% des entreprises utilisent actuellement un fournisseur de marketing par email et sont 75% ou plus susceptibles d’être des acheteurs de logiciels d’automatisation d’email marketing au cours de la prochaine année.
  32. – 81% des acheteurs en ligne qui reçoivent des emails liées à leurs habitudes d’achats antérieures étaient au moins un peu susceptibles de faire un nouvel achat suite à la réception d’un email ciblé
  33. – 72% des internautes préfèrent recevoir des emails marketing, alors que 17% préfèrent les réseaux sociaux
  34. – Le nombre de nouveaux utilisateurs d’internet augmentent de 10% par an, alors que le nombre d’utilisateurs de smartphones augmentent de plus de 20% par an
  35. – 4,24% des visiteurs issus des campagnes emails achètent un produit ensuite, alors qu’en comparaison 2,49% provenant des moteurs de recherche et 0,59% des réseaux sociaux le font.
  36. 90% des abonnés email reçoivent le message alors que 2% des fans facebook le voient dans leurs timelines.
  37. Le nombre de compte email dans le monde augmentent de 4,3 billion par an.

Voici l’infographie : 37 statistiques email marketing à connaître

37 statistiques email marketing a connaître




l'importance du contenu dans une newsletter

L’importance du contenu dans une newsletter

Le contenu est aujourd’hui la base de toute bonne stratégie webmarketing, donc soigner le contenu dans une newsletter est également important.
Une infographie réalisée par la société Histoire d’Adresses présente des résultats issus de ses différentes campagnes emailing.

Le contenu dans une newsletter : Contenu promotionnel ou Content Marketing

L’infographie présente les différents résultats statistiques d’une campagne emailing en fonction de la typologie du contenu : Email classique (mécanique classique avec envoi d’un email produit commercial) face un email avec du content marketing (mécanique avec gestion d’envoi de contenus d’abord et ensuite proposition commerciale.)
– Taux d’ouverture : 16% pour un email classique, 25% pour un email avec du contenu marketing
– Taux de clics : 0,6% pour un email classique, 1,5% pour un email avec du contenu marketing
– Réactivité : 4% contre 6%

« Le content marketing permet dans un premier temps de travailler l’attachement à la marque avec des communications de notoriété, d’information et de téléchargement de contenus. »

« Dans un second temps, le content marketing accélère la transformation des prospects avec des communications commerciales et push d’offres. »

D’autres données sur l’emailing de prospection en BtoB

– 42% des emails sont ouverts dans l’heure qui suite le routage, 55% dans les 2 heures.
– 34,5% des ouvertures se font à partir d’un terminal mobile
– la taille de l’objet de l’email est en moyenne composée de 66 caractères
– Le taux d’ouverture est multiplié par 1,25 entre 45 et 60 caractères

contenu-dans-une-newsletter

Source : Histoire d’adresse (Emailing classique versus Emailing avec content)




emails de prospection

L’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2016

En complément de son étude sur l’attitude des particuliers face à l’email marketing, le SNCD publie également une étude sur l’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2016.

L’objectif de cette étude est d’identifier et de comprendre le comportement des professionnels face à la réception d’un e-mailing de prospection en BtoB.

Quelques données issues de l’étude

Combien d’emails de prospection recevez-vous chaque jour sur votre messagerie professionnelle ?

On constate une baisse des volumes de messages réceptionnés avec une moyenne de 43 emails dont
10 publicitaires.

Quel est le support de lecture utilisé pour lire ses emails ?

En BtoB, l’ordinateur reste le lecteur privilégié pour consulter et lire ses emails.
La connexion à partir de la tablette tactile baisse sensiblement.

Quel est le moment de la journée pour consulter ses emails pros ?

Ce qui peut paraître être une évidence est confirmé, les heures de la journée de travail c’est-à-dire entre 9h et 19h sont les moments les plus utilisés pour consulter sa messagerie pro en btob sur un ordinateur, alors que les moments en dehors de cette tranche horaire, une lecture sur un support mobile est plus utilisée.

Quelles sont les raisons qui incitent à ouvrir des emails publicitaires reçus en BtoB ?

La raison première reste toujours la même : S’informer. Dans le monde pro, nous lisons un email commercial dans le but d’apprendre quelque chose utile à notre travail.
Une newsletter doit donc proposer des contenus informatifs et pertinents pour intéresser un lectorat professionnel.
Pour donner confiance au lecteur à ouvrir et à lire un email commercial, il est important que l’expéditeur soit bien identifié et connu.
L’objet du message est également un critère très important pour donner envie de lire le contenu total du message.

Que font les pros lors de la réception d’emails de prospection ?

– 55% vont sur le site internet de l’expéditeur
– 23% remplissent un formulaire de contact
– 20% demandent un devis
– 14% vont sur les réseaux sociaux de l’annonceur

et autre donnée
41% des répondants ont déjà acheté un produit ou un service après réception d’un email publicitaire à titre professionnel.

Quelques conseils afin d’optimiser ses campagnes emails de prospection en BtoB

– Prévoir une ligne objet explicite sur le produit et le bénéfice utilisateur ainsi qu’un texte en haut de message pour une compréhension immédiate de l’offre.
– Tester l’objet, le taux de délivrabilité et les heures de diffusion
– Développer des messages et des Créas HTML visant une « délivrabilité » optimum et prévoir un bon équilibre texte / images – Personnaliser l’objet.
– Systématiser les Créas en Responsive design pour les supports multi-devices (et penser à la prévisualisation de l’ensemble des messages)
– Penser à la cohérence visuelle et graphique entre l’email, le formulaire, le site (landing page), les réseaux sociaux.
– S’engager dans une démarche de qualité : le ciblage des campagnes, la gestion des hard bounces et des désinscriptions, le tracking des campagnes
– Respecter la déontologie (obligations légales) et jouer la transparence (l’identité de la Marque)

Lire le Communiqué de presse dans sa globalité : 5ème édition de l’étude EMA – Email Marketing Attitude BtoB – L’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2016

infographie_ema_btob_2016




performances de l’email marketing en 2015

Les performances de l’email marketing en 2015

Ces chiffres sont attendus tous les ans : les performances de l’email marketing en 2015 par Experian Marketing Services.
Experian, expert mondial de la qualité des données, de la connaissance clients et du marketing cross-canal, publie tous les résultats statistiques condensés des campagnes emailing de ces clients.

En fonction des secteurs d’activités de ces entreprises, ces données sont un véritable baromètre des taux d’ouvertures, taux de clics, etc des campagnes emailing.

Les performances de l’email marketing en 2015 d’après Experian Marketing Services

Dans son rapport, Experian donne les chiffres de la France mais également de l’Espagne et de l’Allemagne.
Dans ce billet, nous évoquerons seulement les chiffres de la France.
Rappel, ces données dont donc issues des campagnes emailing effectuées par les clients d’Experian.
Les données utilisées pour la constitution de cette étude sont issues de campagnes de fidélisation sur au moins 200 destinataires, effectuées par plus de 1300 grands comptes clients utilisateurs des applications d’envoi d’emails d’Experian Marketing Servicesng Services, sur un nombre d’envois correspondant à plus de 18 milliards d’emails.

Taux moyen d’emails non aboutis

Les non aboutis ou NPAI sont les emails qui lors d’une campagne emailing sont reconnus comme bounce, comme ne pouvant aboutir ou n’existant pas.

En France, en 2015, ce taux est de 3.36%, ce qui est bien supérieur au 1,92% en Espagne ou 2,29% en Allemangne.
Le taux de 5% est souvent donné comme plafond pour considérer qu’une base de données est saine.
Mais rappelons et insistons sur ce point, il faut régulièrement nettoyer sa base et ne plus envoyer sur une base email non qualifiée.

Ces taux peuvent avoir de gros écarts en fonction du secteur d’activité :

taux-moyen-npai-emailing

Taux moyen d’ouvreurs et d’ouvertures

Les taux moyens d’ouvreurs en France sont de 22,03% et les taux moyen d’ouvertures sont de 38.11%.
Souvenons-nous que ces chiffres correspondent à des campagnes de fidélisation et non de conquête.
Là aussi des variations assez fortes peuvent exister en fonction des secteurs d’activité.

taux-moyen-ouvreurs-emailing

Taux moyen de cliqueurs et de clics

Les taux moyens de clics en France sur 2015 sont de 5,18% et les taux moyen de cliqueurs sont de 3,23%.
On observe des variations importantes de taux de clics ou cliqueurs d’un secteur à l’autre.

taux-moyen-clics-emailing

Taux moyens de réactivité

De manière générale, les taux de réactivité sont en baisse en 2015. Ils sont de 14,25%.

taux-moyen-reactivite-emailing

Taux moyen de désabonnement

Les taux observés de désabonnement sont stables par rapport à l’année précédent : 0.15%

taux-moyen-desabonnement-emailing

Synthèse

Les performances de l’email marketing en 2015

Ces chiffes sur les performances de l’email marketing en 2015 sont donc détaillés dans le rapport d’Experian et sont également accompagnés de conseils et d’analyses de différentes personnes.

Pour le télécharger : Sortie du livre blanc « Email Marketing & Expérience Utilisateur »

– Cette étude est expliquée en vidéo :

– Et enfin une synthèse en Infographie
infographie-benchmark2016




enquête sur l'emailing

Participez à l’enquête sur l’emailing en France

Tous les ans le SNCD Syndicat National de la Communication Directe, publie les résultats d’une enquête sur l’emailing en France.
Mais afin de pouvoir publier ces résultats, il est nécessaire de récupérer les données. Logique.
L’enquête, conçue en collaboration du groupe NP6, est en ligne et vous pouvez y participer.

Le contenu de cette enquête

L’étude EMA – E-mail Marketing Attitude 2016 questionne les internautes français sur leur attitude par rapport à l’email.

Au programme des points étudiés : nouveaux supports de lecture, importance de la personnalisation, relation à la marque, lien entre email et décision d’achat…

Et vous, comment lisez-vous vos emails ? A quelle fréquence ? Plutôt en semaine ? Le weekend ? Dites-nous tout !

Les résultats de cette enquête

Les résultats de cette enquête seront dévoilés en septembre 2016.
Et il est possible de gagner une montre connectée …

Participez à l’enquête sur l’emailing en France, en allant ici

 





chiffres routage email

Les chiffres du routage email en 2015

Le SNCD publie annuellement les chiffres du routage email de l’année écoulée.
Le syndicat vient donc de rendre public les chiffres 2015.

Les chiffres du routage email en 2015

La méthodologie

Tout d’abord il faut rappeler que ces chiffres sont établis en fonction des déclarations des membres du SNCD, professionnels de l’emailing. Ces derniers communiquent les chiffres de leurs propres entreprises qui sont donc ensuite fusionnés.

Pour l’année 2015, les 20 sociétés prestataires de routage d’emailing tant en prospection qu’en fidélisation ayant participé à l’étude sont :
1000mercis, Cabestan, ContactLab, Dolist.net, Edatis, Ediware, Emailstrategie, Emarsys, Inxmail, Iroquois, Message Business, Mindbaz, Odyssey Messaging, Rapidmail, Sarbacane, Selligent, Sendinblue, SmartFocus, Splio et Teradata.

Ne sont pas prises en compte par exemple les données de Mailjet, de Mailchimp (solution américaine mais bien utilisée en France).

Les chiffres

Le Sncd estime l’activité de l’ensemble des routeurs membres du Sncd pour 2015 à :
– Volume : 129 milliards d’emails routés (-0,77% par rapport à 2014)
– CA : 92 millions d’euros (+2,22% par rapport à 2014)
– Nombre de clients : 22 490 (+4,23% par rapport à 2014)

L’analyse

Donc en résumé moins d’emails ont été envoyé en 2015 par rapport à 2014, mais cela a généré plus de chiffres d’affaires et surtout l’emailing a été pratiqué par plus d’entreprises.

Le SNCD l’explique de cette manière :

L’emailing est un canal de communication arrivé à maturité. Depuis deux ans, l’email est utilisé de manière beaucoup plus ciblée et personnalisée par les annonceurs. Leurs attentes se focalisent sur les résultats déclenchés par leurs messages auprès de leurs destinataires et beaucoup moins sur l’importance du volume routé.

chiffres du routage email

Autre donnée liée, le nombre d’emails commerciaux reçus par jour et par internaute baisse à 7,89 (-4,31% vs 2014).

Le communiqué de presse du SNCD présentant ces données est consultable en ligne sur leur site internet : Le Syndicat national de la communication directe, de la data à la logistique, publie les derniers chiffres de l’étude sur l’activité routage email en France lancée par la Commission E-Marketing.




Ouvertures-d-email

Ouvertures d’email : des tendances en fonction des régions

Envoyer le bon message à la bonne personnes au bon moment est la pratique que nous recherchons à avoir en emailing.
Pour y arriver, il est bon de comprendre les ouvertures d’email.

Une infographie pour comprendre les ouvertures d’email

EmailStratégie, prestataire dans l’emailing, publie une infographie présentant des données sur les principes d’ouverture d’email.

Les taux d’ouverture moyens des grandes villes

Les principales villes de France Paris, Lyon, Lille, ouvrent plutôt leur email le matin alors que des villes comme Rennes Marseille Nice ouvrent plutôt leurs emails en début de soirée

Même sur la région parisienne, il est constaté des différences :
– Pour les parisiens, les ouvertures d’emails se font plutôt le matin
– En Ile de France, les ouvertures sont réparties sur la journée.

Ouvertures d'email heures regions emailing

Pour lire l’article d’Email Stratégie : [NEW] Infographie : vous êtes plutôt lève-tôt ou couche-tard pour la lecture de vos emails ?




Email en France

L’email en France, le chouchou

L’email a été créé en 1971, et depuis cette date, sa mort est régulièrement annoncée.
Remplacé par les réseaux sociaux, déprécié à cause du spam, etc, des raisons de son inefficacité sont régulièrement annoncées.

Et pourtant l’email reste un outils très apprécié et très utilisé par les français.
Tout internaute possède un email, pas forcément un compte sur un réseau social (à relire également notre infographie : Pourquoi faire de l’emailing).

Zebaz Smart Data a réalisé une étude sur l’appréciation de l’email en France.

L’email en France

L’email, le chouchou des français

– 82% des répondants le jugent irremplaçable
– 52% des français plus addict à l’email qu’aux réseaux sociaux
– 18% estiment qu’il est remplaçable par d’autres moyens de communication, tel que le chat ou les réseaux sociaux.

L’email est surtout consulté au bureau

– 72% des répondants le consultent au bureau, 14% au réveil, 8% à la maison, 3% dans les transports

Près de la moitié de la journée de travail est consacrée aux emails

– 64% le consultent plusieurs fois dans la journée.
– 27% le consultent environ 1 fois par heure
– 44% y passent environ 1 heure par jour, 36% plus de 3 heures.

L’email est lu de manière sélective

– Près de la moitié des emails reçus ne sont pas lu car pour 78% des répondants « c’est un email publicitaire sans objet clair » et pour 9% « je ne connais pas l’expéditeur ».

L’email est avant tout un vecteur d’information

– 47% estiment que le principal usage utile de l’email est s’informer.

L’email est toujours principalement lu sur un ordinateur

– L’email est lu à 90% sur un ordinateur, 65% sur un téléphone portable, 10% sur une tablette, 1% sur une montre connecté.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’email et son utilisation en emailing, mon livre « Emailing« , paru aux éditions ENI, est toujours disponible.

Email-en-France-2015




3 nouvelles infographies sur l’emailing

Différents professionnels viennent de publier de nouvelles infographies sur l’emailing.
Nous en présentons ici 3 nouvelles.

3 nouvelles infographies sur l’emailing

Emailing BtoB : les chiffres clés en prospection

L’Agence MD BtoB, propriétaire de la Mégabase BtoB, a analysé ses campagnes de prospection emailing BtoB (190 au total) réalisées entre septembre 2014 et septembre 2015.

Les données à retenir :
– Le volume moyen d’emails envoyés lors d’une campagne BtoB est de 12 800 emails
– Le jeudi est le jour de la semaine le plus sollicité
– Le taux moyen de clics est de 0,90%
– Le taux de réactivité moyen est de 6,5%
– Le taux de délivrabilité moyen est de 90,23%
– Le taux moyen d’ouverture est de 13,30%
– Plus de 50% des campagnes sont envoyés entre 9 et 13 heures.

infographies sur l'emailing

L’email marketing au moment des fêtes de fin d’année

Experain Marketing Service édite une infographie sur l’utilisation de l’email marketing au moment des fêtes de fin d’année. Infographie réalisée à partir d’une étude produite en interne.
Les données à retenir :
– 10% des campagnes emails envoyées sur la période des fêtes étaient dédiées à Noël.
– 50% des campagnes de fêtes sont envoyées après la fin de la 1ere semaine de décembre.
– Le top 3 des mots clés les plus utilisés dans les objets d’email sont : Noël, Cadeau, Offert.
– En France, la performance moyenne des campagnes de fêtes est comparable à celles des autres campagnes sur la période avec un taux d’ouverture de 21,34% et un taux de clics de 2,74%.

infographie-emailing-marketing-fetes-fin-dannee

1 an d’email marketing : les e commerçants en France te l’email

Contact Lab, autre prestataire de l’emailing fait tous les ans le bilan de l’email marketing par les sites e commerçants.
Quelques données à retenir :
– Les 10 sites qui routent le plus :
Groupon – cdiscount – ruedelapaix – fruitrouge – vente-privee.com – privatesportshop.com – brandalley.fr – cafepress.fr – rueducommerce.fr – smartprive.fr
– Ils envoient 12 messages par mois
– Le mercredi et le vendredi sont les jours les plus sollicités
– Un pic d’envoi à 8h01
– Les objets sont composés de 50,5 caractères en moyenne, soit 10 mots.
– Seulement 7,54% des objets contiennent un symbole

infographie sur emailing ecommerce-et-email




l-email marketing en 2015

L’état de l’email marketing en 2015

Nous l’avons régulièrement professé ici, l’email marketing en 2015 reste primordial et obligatoire à utiliser.
Une nouvelle infographie produite à partir d’une étude réalisée par Smart Insights et Get Response.

L’état de l’email marketing en 2015

Cette étude a été effectuée auprès de plus de 1800 professionnels de l’email marketing dans le monde.
Avant de présenter les différents points, il est clairement annoncé dans l’introduction  que l’email marketing reste en 2015,  l’outil marketing le plus apprécié et apportant le plus de résultat.

L’email marketing est le meilleur vecteur de la communication digitale

Pour 64% des répondants, l’email marketing est le meilleur des outils digitaux devant les médias sociaux, le content marketing, le SEO, etc.
Et ceci pour différentes raisons, dans l’ordre :
– l’email marketing génère des leads plus efficacement
– provoque des ventes
– améliore les taux de conversion
– réduit les coûts marketing
– etc..

Du coup, 57,1% des marketeurs ont l’intention d’augmenter leur budget email en 2016.

 

Quel format d’email marketing utilisez-vous ?

 
Par contre, les formats d’utilisation de l’email marketing restent basiques. Les formats Newsletter et Auto répondeurs sont les formats les plus utilisés.
Autre information, les techniques de marketing automation ou de trigger marketing sont peu utilisées.

 

Les pratiques de ciblage utilisées

 
Les répondants avouent utiliser peu ou pas du tout les techniques de ciblage : 42% envoient le même message à tous leurs abonnés.

 

Comment sont évaluées les performances des campagnes emailing

 
Là aussi, tous les moyens et fonctions à disposition ne sont pas utilisés au maximum de leurs possibilités.
74% se contente de suivre les trackings basiques, taux d’ouverture et taux de clics.

 

Comment les professionnels gèrent leurs listes de contact

 
A 53%, les répondants affirment utiliser des outils afin de gérer et d’accroître leur nombre d’abonnés mais à 25%, certains annoncent ne rien faire.

Il est possible de télécharger l’étude : Improve your Email marketing

email marketing en 2015




Email Marketing Attitude BtoB

Email Marketing Attitude BtoB – 4 ème édition de l’étude EMA du SNCD

Dans un billet précédent, nous avons évoqué l’étude du SNCD sur l’Email Marketing Attitude en BtoC.
Pour la 4ème année, le SNCD édite également une étude sur la même question mais en BtoB. Voici donc un résumé des données à retenir.

Email Marketing Attitude BtoB : les chiffres 2015 du SNCD

L’email marketing en BtoB

  • – Un professionnel reçoit en moyenne 46 emails par jour dont 11% d’emails commerciaux
  • – Un email est lu pour 56% des répondants sur un smartphone, ce qui est une légère baisse par rapport à l’année dernière. Plus d’1 email sur 2 est donc reçu par un support mobile, il est obligatoire de composer son message pour répondre à ce principe.
  • – 67% des professionnels sont connectés en continu.
  • – Les horaires de consultation des emails sur la journée se sont étendues sur les horaires hors travail, c’est à dire le matin avant 9heures ou le soir après 19h.
  • – 32% des pros consultent leurs courriers indésirables.

Un professionnel lit un email publicitaire pour principalement s’informer.

 

  • – Un objet pertinent est le premier critère d’importance pour l’ouverture d’un email
  • – Pour les lecteurs, le texte est plus important que l’image

En BtoB, dans 76% des cas, les images dans une emailing ne s’affichent pas automatiquement …
Et dans ce cas, 53% suppriment le message sans le lire
26% lisent le texte sans se soucier des images
21% téléchargent les images.

  • – 35% des répondants professionnels ont déjà cliqué pour aller sur le site internet de l’annonceur, suite à la réception d’un email marketing
  • – Près de 25% déclarent faire une demande concrète via un formulaire (formulaire de contact ou demande de devis) après avoir reçu un email marketing.
  • – les boutons d’incitation au clic sont les meilleurs moyens pour justement transformer un email.
  • – 40% des professionnels ont déjà acheté suite à la réception d’un email.

Pour lire le communique du SNCD

: 4ème édition de l’étude EMA – Email Marketing Attitude BtoB

Vous pouvez également lire la présentation de la même étude dédiée au Btoc en allant ici : Email Marketing Attitude BtoC : les chiffres 2015 du SNCD

La vidéo de la présentation de l’étude au salon Ecommerce

:

Les slides de la présentation

:

Etude EMA – Email Marketing Attitude BtoB – 2015 from sncdcontact

Une infographie éditée par Dolist à partir de ces données

infographie-dolist-ema-btob-sncd-2015




Email Marketing Attitude BtoC : les chiffres 2015 du SNCD

Le Syndicat Nationale de la Communication Directe publie pour la 9ème fois pour le BtoC, 4ème fois pour le Btob, les résultats d’une étude sur la perception de l’email marketing.

Qui consulte les emails, quand, comment , à quel moment, sur quel support, etc sont donc les réponses présentes dans ces études.
Ces études complètes sont réservées aux membres du SNCD mais voici quelques données issues des communiqués et des présentations faites pendant le salon Ecommerce.

Email Marketing Attitude : les chiffres 2015 du SNCD

L’email marketing en Btoc

Le support principal pour lire ses emails reste l’ordinateur

Les répondants ont affirmé continuer à lire leurs mails sur des ordinateurs. Ils les lisent également de plus en plus sur smartphones mais n’abandonnent pas l’ordinateur.  Un même email peut être lu sur ordinateur, tablette, smartphone.
L’ordinateur reste le support le plus confortable pour lire un email, la taille de l’écran la navigation plus aisée, le débit sont des facteurs influents pour un ordinateur.

29% utilisent à la fois l’ordinateur personnel, le smartphone et la tablette pour se connecter à internet. 55% de ceux qui utilisent un ordinateur personnel pour se connecter à internet utilisent également un smartphone (vs 47% en 2014).

L’email est conservé

L’email est conservé pour avoir un historique. On pense que l’email est un média chaud, qui fonctionne sur l’instant mais il a été constaté que les emaisl ne sont pas supprimés mais gardés et consultés à nouveau ultérieurement. De fait, la relecture d’un email peut être utilisée afin de paramétrer des relances automatiques.

Un internaute possède 2,1 adresses emails

L’adresse email principal est plutôt associée au domaine hotmail, l’adresse secondaire elle est majoritairement associée à Gmail (en passant Gmail a dans le monde 800 millions d’utilisateurs) . Et rappel, Gmail impose des règles bien particulières pour la lecture en webmail, il faut donc les connaître pour optimiser sa réussite d’envoi et de lecture vers ce domaine.

L’email est lu au moins 1 fois par jour

L’email reste donc un canal incontournable pour toucher rapidement et efficacement un internaute.

L’email reste l’identifiant universel d’un internaute

Un internaute a obligatoirement une adresse email. Lorsqu’un internaute achète sur internet, la première information qui lui est demandée est son adresse email. On n’achète pas sur internet sans adresse email, on ne s’inscrit pas à un réseau social sans adresse email.

Un internaute garde longtemps son adresse email principale

L’adresse email principale sert à la correspondance mais aussi à gérer les obligations administratives et également pour commander.

La pression commerciale par email est forte

Un internaute déclare recevoir par entre 10 25 emails commerciaux par jour. Ce qui est un chiffre important donc comment arriver à se distinguer par rapport à cette masse, pour que notre propre campagne soit lue et activée.

L’email est consulté à tout moment de la journée.

Par contre le support de lecture diffère en fonction des moments de la journée. La tablette est plutôt utilisée en soirée et le week end, par exemple.

Un internaute se désabonnant d’une newsletter de marque, peut continuer à acheter des produits de cette marque

38% des répondants ont affirmé avoir acheté un produit d’une boutique en ligne après s’être désabonné de leurs campagnes emailing.

Le dossier courrier indésirable est peu consulté

65% des répondants ont affirmé ne jamais regardé le dossier courrier indésirable, donc si notre email est classé dans ce dossier, le taux de lecture sera très faible.

Le bouton Ceci est un spam commence a être bien utilisé

32% des internautes ont déclaré avoir déjà appuyé sur le bouton ceci est un spam après avoir reçu un email.

l’email marketing doit représenter 25% du chiffre d’affaires d’une boutique en ligne.

Ci-dessous une infographie reprenant ces informations et également la vidéo de la conférence.
Vous pouvez également lire le communiqué de press du SNCD : Le Sncd annonce la publication de EMA – Email Marketing Attitude.
Email Marketing Attitude

Etude EMA – Email Marketing Attitude BtoC – 2015 from sncdcontact



Les chiffres de l'emailing en infographie

Des chiffres de l’emailing

En cette rentrée, la société Email Stratégie édite une infographie reprenant les principaux chiffres de l’emailing à connaitre afin de contaster, une nouvelle fois, l’intérêt majeur de cette pratique.

Infographie : les chiffres de l’emailing

– l’emailing nécessite moins de ressources naturels : Envoyer 15 000 emails sauve 1 arbre « Mettez vous au vert en privilégiant l’emailing au papier
– tout internaute possède au minimum 1 adresse email : 3,6 milliards d’adresse emails existent depuis 2013, d’ici 2016, il y en aura 4,3 milliards « Suivez la tendance de l’emailing si ce n’est pas encore le cas, car non l’emailing n’est pas mort »
– les internautes achètent après avoir reçu un email marketing : 66% des consommateurs ont déjà effectué un achat en ligne suite à un email marketing « Stimulez votre boutique en ligne grâce des offres promotionnelles exclusives !
– les smartphones sont les amis des emails : plus de 28% des professionnels utilisent leur mobile pour consulter leurs emails. « Pensez responsive que ce soit en BtoC ou BtoB.
– Le bon moment poyur envoyer : 42% des campagnes sont routées avant 10h. « Sortez du lot en choisissant des horaires différents de la concurrence »
– utilisez des emails actifs : 7,94% serait le taux moyen de NPAI des campagnes emailing « Veillez à votre délivrabilité et nettoyez vos bases de données fréquemment ».

Les chiffres de l'emailing en infographie




l'emailing reste important et essentiel

Pourquoi l’emailing reste important

L’emailing ne serait plus tendance, l’emailing ne serait pas efficace, l’emailing serait mort. Une étude et une infographie, réalisées par la Direct Marketing Association au Royaume-Uni montrent le contraire et affirme que l’emailing reste important et qu’il est toujours le support le plus utilisé par les marketeurs.

Pourquoi l’emailing reste important et essentiel

La première donnée importante de cette étude : « La performance de l’email a considérablement augmenté au cours de la dernière année. Le ROI de l’email a augmenté de 53% sur l’année. Et cette tendance devrait se poursuivre encore cette année »
Quelques chiffres issus de l’étude :
– 90% des clients voient l’email comme important ou très important pour atteindre des objectifs d’affaires commerciales.
– L’email est surtout utilisé pour vendre et susciter de l’engagement. Les fonctions de l’email : 26% pour vendre, 22% pour susciter de l’engagement, 16% pour acquérir, 12% pour générer des leads …
– 60% des marketeurs utilisent les taux de conversion afin d’évaluer l’efficacité des campagnes d’email.
– Les 4 principaux critères de réussite prise en considération par les marketeurs :
pour 70% le taux de clics
pour 60% le taux de conversion
pour 56% le taux d’ouverture
pour 29% le ROI
– Les statistiques principales pour le courrier électronique se sont améliorées depuis l’an dernier
Le taux de délivrabilté a augmenté à 48%
Le taux d’ouverture a augmenté à 55%
Le taux de clics a augmenté à 44%
Le taux de conversion a augmenté à 30%
Le taux du ROI a augmenté à 38 livres
– 18% des répondants estiment que le ROI est supérieur à 70 livres pour 1 livre dépensé
– Les marketeurs sont également très confiants pour l’année et venir et estiment
à 37% que le taux de délivrabilité va augmenter
à 70% que le taux de clics va augmenter
à 60% que le taux de conversion va augmenter
– L’utilisation de logiciels d’automatisation du marketing est à la hausse, et les emails trigger sont le moteur de la croissance du chiffre d’affaires.
– Les emails triggers liés aux comportements et à l’activité des internautes ont une influence sur le chiffre d’affaires au niveau de 30%.

L’étude complète est disponible sur le site du DMA à cette adresse L’emailing reste important et essentiel

Pourquoi l'emailing reste important




campagnes emailing BtoB

Les chiffres clés des campagnes emailing BtoB

Dans un précédent article, nous avons présenté les derniers chiffres produits par Experian Marketing Services « Les performances de l’email marketing en 2014« .
La société Invox a mis en avant les chiffres qu’elle considère les plus significatifs dans une infographie.

Les chiffres des campagnes emailing BtoB

-Le nombre moyen de campagnes délivrées par semaine est de 3,8
– Le mardi est le jour préféré des acteurs btob pour l’envoi de leurs emailings (alors qu’en btoc c’est le vendredi)
– Mars et juin sont les mois qui comptant le plus d’envois d’emailings btob.
– Le taux d’ouverture moyen d’ouverture des campagnes emailing est de 43,35%
– Le taux de clic moyen des campagnes emailing btob est est de 5,26%
– Le taux de réactivité moyen des campagnes emailing btob est de 10,85%
– Le taux de NPAI (emails non aboutisà moyen des campagnes emailing btob est de 7,94%

Lire cette infographie sur le blog d’Invox

Les-chiffres des campagnes emailing btob infographie-invox-content-marketing




Les performances de l’email marketing en 2014

Tous les ans, la société Experian Marketing Services publie ces résultats sur les performances de l’email marketing en 2014 en France, secteur par secteur.
Ces chiffres sont très utiles et nous servent de référence afin de déterminer, en fonction de son secteur d’activité, si les résultats de nos propres campagnes emailing sont dans la bonne moyenne.

L’email marketing est le levier marketing le plus utilisé par les marketers

Un critère de plus à rajouter à notre inforgraphie « Pourquoi faire de l’emailing » : l’email marketing reste le levier le plus utilisé par les marketers. devant les sites internet et les réseaux sociaux.

email-2015

Les performances de l’email marketing, moyennes de l’année 2014

Les performances de l’email marketing, quelques chiffres issus de cette étude pour la France :
– Le taux moyen constaté de NPAI est de 4,90 (6.3% en 2013)
– Le taux moyen d’ouverture est de 41,19% (38,49% en 2013)
– Le taux moyen d’ouvreurs est de 22,36% (20,45% en 2013)
– Le taux moyen de clics est de 5,67% (6,75% en 2013)
– Le taux moyen de réactivité est de 15,01% (18,27% en 2013)
– Le taux moyen de de désabonnement est de 0.17% (0.15% en 2013)

Les performances de l’email marketing dans le btob :
– Le taux moyen constaté de NPAI dans le domaine du btob est de 7,94% (10% en 2013)
– Le taux moyen d’ouverture est dans le btob est de 43,35% (47,81% en 2013)
– Le taux moyen d’ouvreurs dans le btob est de 19,69% (19,62% en 2013)
– Le taux moyen de clics dans le btob est de 5,26% (3,73% en 2013)
– Le taux moyen de réactivité dans le btob est de 10,85% (12,66% en 2013)
– Le taux moyen de désabonnement dans le btob est de 0.19% (0.16% en 2013)

Les performances de l'email marketing

Les moments d’envois des campagnes emails

En moyenne, pour tous les secteurs d’activités, le mardi est le jour priviligié pour l’envoi des campagnes.
En btob c’est également ce jour, le mardi qui est utilisé.
Pour les banques c’est le vendredi.
Pour le secteur de la formation le jeudi.
Le mois avec le plus de campagnes effectuées pour tout secteur est janvier.
En BtoB, ce sont à égalité les mois de mars et de juin.
Pour la formation, ce sont les mois de janvier et de mars.
Pour le tourisme, ce sont les mois de mars et d’octobre.

Les performances de l'email marketing en fonction du jours et du mois d'envoiting-2014

si vous souhaitez télécharger l’étude complète : les Performances de l’email marketing en 2014




Email marketing 2015

Tendances Data & Email Marketing 2015 en France

La société Dolist, spécialiste Data & E-mail Marketing depuis 2000, réalise tous les ans une étude sur les tendances de l’email marketing 2015. La dernière production vient d’être publiée.
Voici quelques données à retenir.

La collecte d’abonnés

La première source de collecte d’emails d’abonnés est le fichier client, juste devant la collecte via un formulaire sur le site internet.
La source d’abonné en plus forte augmentation d’une année sur l’autre est la collecte en magasin.
Par contre, l’utilisation des réseaux sociaux afin d’avoir de nouveaux abonnés a le plus baissé.
Mais ce qui reste étonnant, est encore l’utilisation de fichiers achetés. Mêmme si cette pratique est en baisse, elle reste utilisée par 18% des répondants.

Le nombre d’emails envoyés

Le nombre d’envois moyen par émetteur est de 2 par mois.
31% des répondants envoient 1 à 2 campagnes par mois. Mais sur ces 5 dernières années, la fréquence a augmenté. Par exemple, en 1 an, l’envoi par un même émetteur de 6 à 8 campagnes par mois a augmenté de 67%.

La segmentation des fichiers

30% des professionnels répondants ont segmenté leurs fichiers en 2 à 3 segments, ce qui représente une augmentation de 20% par rapport à l’année dernière.
« Analyser les retours de campagnes pour optimiser les prochains envois, comprendre les comportements clients pour se rapprocher davantage de leurs attentes, miser sur « l’intelligence » de la donnée pour gagner en performance marketing et en qualité relationnelle ; voilà un courant par lequel se laisseraient déjà porter la moitié des professionnels. »

Type de campagnes emails

Pour 65% des répondants, l’email marketing est utilisée pour diffuser une lettre d’information.
Top 5 de l’utilisation de l’email marketing
– 65% lettre d’information
– 51% Promotions d’événements et invitations
– 45% Messages relation clients (bienvenue, merci …)
– 43% lancement de nouveaux produits
– 38% prospection
Des campagnes emails afin de mettre en avant des livres blancs, des études ont augmenté de 100% en 4 ans.

Personnalisation du contenu

La personnalisation du contenu, en fonction des informations personnelles (nom, prénom, …) est une pratique qui est déjà bien en plus en place : déjà faite pour 67% des répondants
Par contre, la personnalisation des envois en fonction du comportement des internautes, est une pratique en projet plutôt qu’une pratique réellement mise en place : 38% en projet contre 23% déjà mise en place.

Automatisation des envois

L’automatisation de certains messages (transactionnels, confirmation d’inscription, bienvenue…) a déjà été mis en place pour 43% des répondants et est en projet pour 32%

Des tests avant envoi

La vérification du rendu visuel des e-mails dans les différents outils de messagerie, sur PC, mobiles et tablettes est devenu une activité majeur des emaileurs, pour 71% des répondants.
Des test de délivrabilité des campagnes sont également bien mis en pratiques pour 59%.
Par contre l’A/B testing afin de valider soit l’objet, soit le graphisme ou le contenu, sont moins utilisés.
la landing page de nos campagnes est par contre peu testé avant envoi : 18% seulement la teste.

Optimisation mobile

52% des internautes répondants ont optimisé leurs campagnes afin que celles-ci soient lisibles sur smartphones, ce qui représente une augmentation de 163% sur 3 ans.

Le volume d’email marketing 2015

« Globalement, les estimations des professionnels tendent à montrer des prévisions de volumes de routage plutôt stables pour 2015 ».

Afin d’avoir l’étude complète : Enquête : Tendances Data & E-mail Marketing 2015 en France

infographie-email-marketing-2015




Des statistiques sur l’email marketing automatisé

Email marketing automatisé ou Email Trigger

ShopyMind est un nouveau service d’automatisation d’email marketing pour E-commerçants.
L’Email Trigger ou Email marketing automatisé est l’action marketing par email automatiquement déclenchée lorsqu’un client ou prospect entreprend une action spécifique, comme par exemple l’abandon de panier, la date anniversaire d’achat ou du client, etc.
Elle publie une infographie reprenant des statistiques sur l’email marketing automatisé.
Quelques données à retenir :

Les email marketing automatisé générent :

41% de taux d’ouverture
10% de taux de clic sur envoi
25% de taux de clics sur ouverture
6% de taux de transformation

Statistiques par type de campagnes

20% des paniers abandonnés récupérés
19% des emails d’anniversaire reviennent en e-boutique
10% des relances prospects génèrent des clients
39% des des relances bon de réduction intéressent

Les relance de panier abandonné

51% de taux d’ouverture
16% de taux de clic sur envoi
31% de taux de clic sur ouverture
20% de taux de transformation

Les relance anniversaire

30% de taux d’ouverture
6% de taux de clic sur envoi
19% de taux de clic sur ouverture
3% de taux de transformation

Les relance prospects

47% de taux d’ouverture
10% de taux de clic sur envoi
20% de taux de clic sur ouverture
10% de taux de transformation

Les relance de bon de réduction

39% de taux d’ouverture
7% de taux de clic sur envoi
19% de taux de clic sur ouverture
4% de taux de transformation

Les Emails marketing automatisé de récompense et de fidélisation

44% de taux d’ouverture
8% de taux de clic sur envoi
19% de taux de clic sur ouverture
5% de taux de transformation

Les Email trigger relance paiment

58% de taux d’ouverture
17% de taux de clic sur envoi
29% de taux de clic sur ouverture
20% de taux de transformation


infographie-2015-email-trigger




Le routage email en légère baisse en 2014

Les chiffres du routage email

Tous les ans le SNCD Syndicat de la Communication Directe, poublie les chioffres du routage email sur l’année passée.
Ces chiffres de l’étude sur l’activité routage email en France proviennent de la Commission E-Marketing du SNCD.
Depuis 2005, c’est la 10ème édition de l’étude.
Cette étude est basée sur l’activité de 22 sociétés membres du Sncd, qui représentent les plus importants prestataires de routage d’emailing français.
Ces sociétés sont : 1000mercis, Cabestan, ContactLab, Dolist.net, Edatis, Ediware, Emailstrategie, Emarsys, Epsilon, Experian Marketing Services, Inxmail, Iroquois, Message Business, Mindbaz, Odyssey Messaging, Rapidmail, Sarbacane, Selligent, Sendinblue, SmartFocus, Splio et Teradata.
Sont exclus de cette étude les routages internationaux issus des filiales européennes.

Les grands chiffres estimés par le Sncd de l’ensemble des routeurs membres du Sncd pour 2014 à :
Volume : 130 milliards d’email routés (-2,26% par rapport à 2013)
CA : 90 millions d’euros (-5,27% par rapport à 2013)
Nombre de clients : 21 578 (+5,55% par rapport à 2013)

– La France compte désormais près de 43,2 millions d’internautes (Estimation Médiamétrie)
– Ces internautes consultent quotidiennement à 95 % leurs emails à partir d’un ordinateur, 52% de leur smartphone ou encore 33% de leur tablette.
– Les campagnes d’envoi d’emailing sont plus ciblées et scénarisées Ce qui expliquent la baisse du chiffre d’affaires de -5,27% constatée pour 2014.
– Le nombre d’emails commerciaux reçus par jour et par internaute baisse à 8,24 (-3,4% vs 2013). Les contraintes de délivrabilité amènent les annonceurs à faire des envois de campagnes sur de plus petits volumes, plus ciblés, mieux personnalisés et plus respectueux des internautes.

Routage Email 2014

Pour lire le communiqué de la SNCD : Le Sncd publie les chiffres du routage email 2014.

A propos du Sncd
Le Syndicat national de la communication directe, de la data à la logistique, est l’organisation professionnelle des prestataires de la communication directe et du marketing relationnel. Le Sncd et le Selced ont fusionné le 23 décembre 2014 et regroupent aujourd’hui près de 200 membres qui se sont engagés à proposer leurs services dans le respect de la déontologie et des bonnes pratiques de la profession. Ces professionnels intègrent les nouveaux canaux de communication et les technologies perfor
mantes. Ils offrent des compétences étendues à l’ensemble des métiers représentés comme les : acteurs des marketing services; courtiers et propriétaires de fichiers; hébergeurs, gestionnaires de bases de données; acteurs de l’e-marketing, de l’e-mailing, du SMS, de la data; SSII; éditeurs et intégrateurs CRM; opérateurs du courrier, du marketing postal, du routage de presse, de la logistique et de l’impression; sociétés d’études, de conseil, d’analyses statistiques; spécialistes des médias sociaux et de la mobilité.




Pourquoi faire de l'emailing

Pourquoi faire de l’emailing

Pourquoi faire de l’emailing

Le référencement, les liens sponsorisés, les blogs, les réseaux sociaux, la vidéo, etc et l’emailing sont des moyens à notre disposition pour augmenter notre visibilité sur Internet.
Site internet ecommerce ou simple PME plus traditionnelle, ces outils doivent aujourd’hui être maitrisé afin de nous accompagner positivement dans notre progression.
Chacun des ses outils nécessitent des compétences techniques différentes, ont des coût de production divers, impliquent un temps de gestion plus ou moins chronophage …

Nous allons vous exposer ici les différentes raisons que faire de l’emailing est primordial.

Le potentiel de contact

Les chiffres diffèrent un peu selon les sources mais on estime à l’heure actuelle, qu’en France, il existe un peu plus de 50 millions d’internautes.
Tout internaute possède au minimum 1 adresse email. Et selon l’étude du Radicati Group de février 2014, 1 internaute possède 1.6 emails.
Donc on peut estimer qu’il existe 80 0000 000 emails en France.

Aura Mundi et L’Argus de la presse viennent de mettre en ligne une étude réalisée en collaboration avec Ipsos / Steria portant sur un échantillon représentatif de la population, donnent des éléments quantitatifs sur les Français et les réseaux sociaux : 80% des français sont sur les réseaux sociaux.
– 62% des français sont sur Facebook, ce qui fait 41 000 000 de français.
– 32% sont sur Google +, ce qui fait 21 000 000 des français.
– 17% sont sur Twitter, ce qui fait 11 000 000 de français.

potentiel_contact_emailing

La stabilité des adresses emails

Pendant plusieurs années, la concurrence des différents FAI ou gestionnaire de webmails ont eu pour conséquence la volatilité des adresses email. Changer de fournisseurs était fréquent. Maintenant cela n’est plus le cas. Notre adresse nous suit et nous ne changeons plus quitte à en avoir plusieurs. Au niveau des adresses professionnels, l’utilisation d’adresses liés au nom de domaine de la société s’est répandue. A moins de changer de travail, une fois notre adresse attribuée, nous la gardons.

En 2013, dans son étude EMA BtoC, le SNCD estime que plus de 75% des internautes possèdent une adresse principale et 63% la possèdent depuis plus de 5 ans.

Une personne qui déménage, garde son adresse email.
Par contre, une personne qui change de travail, change d’adresse email professionnel.

Le canal préféré des internautes pour recevoir des offres commerciales

Toujours d’après l’étude EMA BtoC de 2013, le canal privilégié pour se tenir au courant d’une marque reste l’email (43%) suivi de près par la consultation du site Web (32%) et le courrier papier (10%).

Akio Software a fait réaliser une étude sur l’expérience client E Commerce. Les données parues en septembre 2014 nous disent que 96% des français placent le canal email dans le top 3 de leur préférence canal loin devant le téléphone et le chat.

emailing_canal_préféré_des_internautes_2

Le support générant le meilleur taux de conversion

Monetate a publié en juillet 2014 une étude sur les performances comparées du search, de l’email et des réseaux sociaux pour les sites e-commerce.
Si les paniers moyens issus du social progressent fortement, le search et l’email restent (très) loin devant en terme d’acquisition de trafic et de taux de conversion.

La hiérarchie des sources de trafic vers les sites web est la suivante :
1. Search : 31,88%
2. Email : 1,66%
3. Social : 0,87%
4. Autres canaux publicitaires digitaux (display…)
: 0,08%

source_traffic_site_internet

 

– les taux de conversion moyens constatés par Monetate sur sa plateforme sont de
3,31% sur l’email
2,27% sur le Search
1,08% sur le social
0,75% sur les autres canaux publicitaire digitaux.

taux

Une mise en place rapide

Une fois notre stratégie bien identifiée, notre base bien constituée, notre message bien composé, l’envoi peut se faire très rapidement.
Comparativement au média papier, nous ne sommes pas dépendants des délais d’impressions, des délais de livraison par La Poste.

La mesure des retours

L’emailing est une opération technique qui nous permet d’identifier son impact. Lorsque nous envoyons une campagne emailing, un espion, un image de 1 pixel par 1 pixel, est incorporé à notre message. Ce mouchard nous donne ensuite des informations sur la quantité de messages ayant atteint son destinataire et ayant fait fait appel à cet image, c’est à dire ayant lu le message avec les images téléchargées. Les liens cliquables proposés dans notre contenu sont également tagués afin d’identifier les personnes ayant souhaité en savoir plus.

Des résultats instantanés

L’emailing fonctionne en temps réel. Quelques secondes après avoir envoyé notre message, notre destinataire peut l’avoir reçu.
Soixante douze heures après avoir envoyé notre campagne, nous pouvons analyser son succès ou non. Une campagne peut être mise en place rapidement et ses résultats peuvent être estimé promptement.

Le ciblage

Il est donc possible, grâce à l’email, d’atteindre une grande quantité de personnes mais cela est il nécessaire dans le cadre de notre activité. Il est plus important de contacter la bonne personne et de lui proposer le bon message, que d’envoyer le même contenu au plus grand nombre. La connaissance de notre base de contact va nous permettre de cibler nos campagnes. En fonction des résultats obtenus, nous déterminons les personnes les plus concernés par nos messages. Nous pouvons établir des familles de contact et les solliciter en fonction de leurs intérêts.

La personnalisation

En complément du ciblage, l’emailing nous permet de personnaliser le contenu de notre message (objet, preheader, message …) en fonction des informations que nous avons pu collectées. Si notre base de contact est bien structurée et bien renseignée, nous pouvons exploiter ces informations afin de personnaliser le contenu de notre message. Si nous contactons Mr Robin, mentionner dans la partie rédactionnelle de notre envoi, Cher M. Robin, marquera et concernera cette personne.
Selon la 3 ème édition de l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude BtoB – L’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2014, la personnalisation de l’objet impacte plus significativement en 2014 l’ouverture d’un email publicitaire qu’en 2013 (54% contre 52%).

La réactivité

La mise à disposition de résultats rapides nous permet de pouvoir réagir et adapter nos campagnes. Les leçons tirées de nos résultats nous donnent la possibilité de rectifier le tir, de mettre en place de nouvelles campagnes. La fréquence d’envoi peut être également modulé en fonction. Dans certains cas, il sera nécessaire d’envoyer des campagnes avec une récurrence plus soutenues. Dans d’autres, l’inverse sera obligatoire.
Il nous est possible de tester et tester nos envois afin de déterminer le plus performant et arriver à toucher la bonne personne au bon moment.

L’interactivité

Le média email nous donne la possibilité de proposer à nos interlocuteurs d’aller plus loin, de ne pas se contenter de ce message et de cliquer sur les liens proposés. D’un simple clic, notre correspondant peut aller sur notre site internet pour accroître sa connaissance de nos services, il peut passer une commande, il peut télécharger un document, il peut valider sa participation à un événement. Il ne lui est pas nécessaire de remplir manuellement un formulaire, de le mettre sous enveloppe et de se déplacer vers la boîte aux lettres la plus proche.

Le coût

Si nous sommes un minimum qualifié (voir nos différents programme de formation emailing), le seul poste de travail nous demandant de sortir de l’argent est le moment du routage, Envoyer et récupérer des infos ne peut se faire qu’avec une solution technique approuvée et que nous allons payer pour ces services. Collecter des adresses emails peut se faire tout seul via nos différents supports (site, blog, boutique …), rédiger et créer le message peut être pris en charge à la fois par notre équipe du département communication et par notre webmaster.
Les politiques de prix appliquées par les routeurs sont très diverses. Les plates formes de routage proposent aujourd’hui d’autres services que le simple envoi et peuvent donc moduler leurs tarifs en fonction de ces options.
Quel que soit la localisation de notre destinataire, le coût sera identique.

La viralité

Notre message peut très bien concerner une autre personne que celle atteinte. Le transfert de message peut se faire très simplement surtout si nous le proposons dans le corps du message. De même, le partage sur les réseaux sociaux de messages jugés intéressants est une activité en essor. Une information envoyée à une seule personne peut en toucher plusieurs.
Selon l’étude EMA BtoC – Email Marketing Attitude 2014, 44% des internautes ont déjà partagé une offre reçue par email, 25% ont déjà partagé une offre sur les réseaux sociaux

La mobilité

La lecture des emails se fait de plus en plus sur des supports autre que l’ordinateur, sur la tablette et le mobile. Nos correspondants peuvent être atteint à tout moment de la journée. Notre information possède encore plus d’impact immédiat.

L’automatisation

L’emailing n’est pas un support de communication de masses. Nous nous adressons à une personne en même temps que d’autres. Et nous pouvons proposer des offres en fonction de critères d’attitudes, d’événements à une seule personne. Dès qu’une actualité à un moment particuliers lié à un de nos contacts a été identifiée, nous envoyons un email d’alerte, de relance, d’information. Au jour de la date anniversaire de notre abonné, nous pouvons lui souhaiter. Après quelques jours d’achats d’un de produits, nous demandons l’avis que la qualité de celui-ci. En fonction des données récoltées, nous pouvons établir des scénarios d’envois avec des messages adaptés.

avantages email marketing

Et pour tout connaitre de l’emailing, le livre E-mailing
Fidélisation, acquisition : réussir ses campagnes marketing

livre_pourquoi_faire_emailing

Infographie_pourquoi_faire_emailing




Taux d’ouverture maximale en emailing btob

Quel taux d’ouverture maximale pour un emailing ?

On a plutôt l’habitude de déterminer un taux d’ouverture moyen afin d’apprécier la réussite ou non d’une campagne emailing.
Mais en fonction des éléments statistiques en notre possession, il est possible d’établir un taux d’ouverture maximale pouvant être atteint dans toute opération d’emailing.
Taux qui doit donc être notre objectif.
et ce taux est de 33%.

1 – 84% de délivrabilité

Return Path, spécialiste de l’email Intelligence, publie régulièrement des indications statistiques sur la délivrabilité dans le Monde et dans certains pays.
Dans sa dernière présentation parue en septembre 2014, Baromètre annuel de la délivrabilité 2014, il est mentionné que le taux de placement en boite de réception en France est de 84%.
Donc 16% de nos emails sont considérés comme spam ou placés en non remis et  n’atteignent pas nos contacts.

2 – 77% des internautes n’affichent pas automatiquement les images dans leur boites de réception.

Dans la dernière édition de l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude BtoB, publiée par le SNCD, il est calculé que 77% des internautes n’affichent pas les images, donc inversement 23% des internautes affichent les images.
Donc sur 84 emails remis en boite de réception, 19 affichent les images et de ce fait sont considérés comme ayant ouvert le message.

3 – 22% des internautes font l’effort de télécharger les images

Toujours d’après l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude BtoB, seulement 22% des internautes font l’acte de télécharger les images.
donc sur les 65 emails n’ayant pas automatiquement téléchargés les images, 14 font acte de télécharger et sont alors considérés comme ouvert.

4 – Donc au total

Ce qui nous donne un total de 19+14 = 33 emails sur 100 qui peuvent être considérés comme ouvert.

33% est donc le taux d’ouverture maximale de nos abonnés à notre emailing.

taux d'ouverture

Encore plus de conseils ? découvrez nos formations emailing ou notre livre Emailing
Découvrez également toutes nos formations en webmarketing




Emailing BtoB

Emailing BtoB : Observatoire de l’emailing BtoB au 1er semestre 2014 par Histoire d’Adresses

Histoire d’Adresses, agence marketing spécialisée en BtoB, publie régulièrement des données liées aux opérations emailing qu’ils ont eux même produites.
Cette nouvelle infographie, Observatoire de l’emailing BtoB – 1er semestre 2014, nous informe des dernières statistiques, issues d’un panel de 70 annonceurs btob, via 1 200 campagnes, à raison de 9 campagnes par jour.
Quelques données à retenir :
– Le Mardi représente près d’un tiers des campagnes
– 31% des campagnes sont envoyées le mardi, 25% le jeudi
– 42% des campagnes sont envoyées avant 10H, 32% entre 10 et 12h.
– La longueur des objets a augmenté entre 2013 et 2014, elle est passée de 57 à 62 caractères (un rappel, il est conseillé de ne pas dépasser les 30 caractères)
– Le poids des emails est passé de 40ko à 44ko, entre 2013 et 2014.

Pour en savoir plus, le site d’Histoire d’Adresses
Et à lire, pour des conseils sur les bonnes pratiques de l’emailing btob et btoC : E-mailing Fidélisation, acquisition : réussir ses campagnes marketing

Emailing btob




L’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2014

3 ème édition de l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude BtoB

L’attitude des professionnels vis-à-vis des emails de prospection en 2014

Le SNCD et son partenaire, pour l’année 2014, Reed Data, ont présenté en exclusivité les résultats de la 3ème édition de l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude BtoB – sur l’attitude des internautes à l’égard des emails de prospection reçus dans le cadre de leur activité professionnelle.
Conjointement menée par le Sncd, Reed Data et Vertical-Mail, cette étude analyse uniquement les emails reçus dans un cadre professionnel
Cette étude inédite, portant sur 95 000 professionnels et 1 265 répondants, révèle les indicateurs indispensables pour permettre d’orienter au mieux des campagnes email en BtoB.

Quelques données à retenir :
– Les répondants reçoivent un nombre important d’emails quotidiens, soit 48 en moyenne dont 12 sont des emails publicitaires, avec néanmoins une stabilisation des volumes.
– La consultation de ces mails se fait surtout le matin entre 7h et 9h pour 56% des répondants. Cette évolution comportementale semble être la conséquence de la percée de l’utilisation du Smartphone et de la tablette tactile dans la consultation de la messagerie.
– Pour les emails publicitaires, l’envie de s’informer (56%) reste la motivation première de l’ouverture d’un email publicitaire. Les répondants constatent deux bénéfices majeurs d’un email publicitaire dans le cadre de l’activité professionnelle : la découverte de nouveautés et la réponse à un besoin précis. Par conséquent, plus de 40% des professionnels ont déjà acheté un produit ou un service suite à la réception d’un email publicitaire.
– Trois éléments favorisent l’ouverture des emails publicitaires : la pertinence de l’objet, la connaissance ainsi que la confiance en l’expéditeur. Quant à la personnalisation de l’objet, 4ème item cité, celui-ci impacte plus significativement en 2014 l’ouverture d’un email publicitaire qu’en 2013 (54% contre 52%).
– L’indication de l’appartenance à une organisation professionnelle et/ou de l’obtention d’un label de déontologie est un élément de réassurance fort pour les internautes (69%) dans les mails de prospection pour convertir plus rapidement les leads en futurs clients.
– 77% des internautes n’affichent pas les images, il est donc nécessaire et obligatoire d’offrir une compréhension immédiate des emails sans affichage des visuels
– Seuls 23 % des internautes agissent pour télécharger les images.

Pour lire le communiqué de présentation de la SNCD suivez ce lien




Email Marketing Attitude : Infographie et Vidéo

Le SNCD annonce la publication de EMA – Email Marketing Attitude : deux études  complètes et exclusives sur les usages et attentes des particuliers (EMA – BtoC) et des professionnels (EMA – BtoB*) par rapport à l’email en 2014.

– 8ème édition de l’étude EMA – Email Marketing Attitude BtoC –
Usages et tendances sur la communication personnelle online en 2014

Voir à la fin de l’article la vidéo de présentation de cette étude lors du salon E-Commerce 2014

Lancée par la Commission E-Marketing du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD), l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude, menée pour la huitième fois en France depuis 2006, questionne les internautes français sur leur attitude par rapport à l’email. L’étude est issue d’une volonté commune du SNCD, de 1000mercis, Experian Marketing Services, NP6, Contactlab et de Predictys qui chaque année, à tour de rôle, réalisent l’étude EMA – Email Marketing Attitude BtoC. 1000mercis mène ainsi pour la deuxième fois cette étude en 2014.

« Cette huitième édition de l’étude EMA – E-mail Marketing Attitude – souligne l’importance croissante de l’usage du smartphone et de la tablette chez les internautes. Toutefois, l’ordinateur personnel reste l’appareil préféré (74 % de préférence) dans la consultation des emails reçus des marques.

On assiste à une superposition des appareils utilisés plus qu’à une cannibalisation des appareils mobiles, au détriment de l’ordinateur qui reste utilisé à 95%. Les internautes ont une relation ambivalente avec l’emailing. Ils soulignent l’augmentation des messages reçus et leur manque de pertinence, mais ils déclarent à 48% que l’email est le premier canal de visite d’un site web devant la publicité dans un magazine (34%) et les réseaux sociaux (16%) et apprécient d’abord de recevoir des promotions. Malgré l’explosion du smartphone, l’adresse email constitue un identifiant numérique incontournable de fidélisation et de prospection ». Commente Bruno Florence, Vice-Président délégué du SNCD.

En 2014, les tendances constatées l’an dernier se confirment. On assiste à une démocratisation des supports mobiles pour se connecter. Avec une moyenne de 2,1 devices, les internautes sont connectés en permanence. On constate une augmentation de +37% d’utilisateurs de smartphones et de +50% d’utilisateurs de tablettes par rapport à 2013. Autant de moments privilégiés où les marques peuvent être connectées avec leurs clients ou prospects. En revanche, la pertinence des messages reste un vrai enjeu pour les annonceurs afin de déceler le moment où l’internaute sera le plus réceptif à un message commercial.

Grâce aux équipements et aux développements des usages, les internautes ont acquis une maturité face aux messages commerciaux et notamment à l’emailing. Ils possèdent en moyenne 2,5 adresses email (chiffre en augmentation de 9 points par rapport à 2013), mais les 3 principales utilisations sont la gestion de leur correspondance personnelle (90%), de leurs achats en ligne (à 59%) et la réception de leurs offres commerciales (à 40%).

Les internautes savent de plus en plus faire la différence entre le spam et la publicité. Ils sont 49% à relever leur boîte spam et la confiance acquise dans les marques les pousse à partager les offres reçues avec leurs proches. 44% l’ont déjà fait via email et 25% via les réseaux sociaux entraînant ainsi un vrai phénomène de viralité.

Aujourd’hui, l’emailing reste le 1er support publicitaire générateur de trafic web (parmi 10 propositions) et le 2ème, après le SMS, pour intensifier la création de trafic en magasin.

Autres chiffres clés :

92% d’acheteurs en ligne sont des possesseurs de multi-devices (+10% par rapport au mono-device)
23% ont déjà fait un achat sur un site après s’être désabonnés de ses Newsletters
74% ont déjà reçu un email personnalisé qui fait suite à leur navigation préalable (retargeting)
28% déclarent qu’ils se sont déjà rendus en magasin suite à la réception d’un email

A chaque moment de la journée son support de connexion pour consulter ses emails
– au réveil le smartphone
– en journée l’ordinateur
– le soir la tablette
– et le week-end en multi-devices.

Typologie :
Cette étude nous a permis de déceler 4 types d’internautes en fonction de leur réceptivité aux messages commerciaux et de leur niveau d’équipement :

> Les addicts qui représentent 14% des répondants,
> Les intéressés qui représentent 40% des répondants,
> Les détachés qui représentent 23% des répondants,
> Les réfractaires qui représentent 24% des répondants.

Pour compléter cette étude, une infographie est disponible via le lien http://1mm.fr/ema_enquete et également sur le site du Sncd www.sncd.org.

Méthodologie de l’étude :
Enquête basée sur un questionnaire en ligne réalisé entre le 18 juillet et le 19 août 2014 auprès des membres de la base Email Attitude.
Echantillon de 1 116 répondants après redressement sur des critères sociodémographiques (âge, sexe, CSP) permettant une meilleure représentativité des internautes français.
L’enquête comporte 42 questions autour de 4 thématiques : Les comportements et usages, Les messageries, Les messages commerciaux, Le spam et le désabonnement

Pour télécharger le Communiqué de presse et l’Infographie EMA BtoC en version PDF.

*L’étude EMA BtoB sera présentée à Lille, sur le salon VAD Conext, le mardi 21 octobre 2014 à 13h30.

email marketing attitude




Pratiques & Tendances de l’email marketing en France

La cote de l’email marketing en hausse.

Dolist publie les résultats de son étude « Pratiques & Tendances de l’email marketing en France » menée pour la 5ème année consécutive. Nomination (service d’information sur les décideurs), Sphinx Institute (expert des enquêtes en ligne) et l’Adetem (Association Nationale des Professionnels du Marketing), se sont joints à cette initiative.

Comme tous les ans, Dolist a recueilli les avis de plus de 400 professionnels français. Ces derniers ont donné à voir un nouveau panorama des stratégies email marketing et des pratiques en termes de data : la gestion de leurs bases de données et messages, le suivi des opérations, leurs pratiques d’optimisation et orientations multicanales, les efforts de synchronisation de leurs systèmes d’information, les prévisions de routage et budgétaires, les freins mais également leur perception de l’efficacité et de l’avenir du canal e-mail.

Quelques données à retenir :
en BtoB
– 44% des sondés ont des bases emails de moins de 10 000 contacts
– 70% de ces contacts proviennent des fichiers clients
– 66% des emailings sont des lettres d’informations
– 34% envoient entre 1 et 2 campagnes par mois
– 87% regardent les chiffres des taux d’ouvertures

Pour avoir l’ensemble des données, téléchargez l’étude « Pratiques & Tendances de l’email marketing en France » sur le site de Dolist.

en BtoC
– 63% des sondés ont des bases emails de plus de 100 000 contacts
– 72% de ces contacts proviennent d’une collecte depuis le site Internet via formulaires
– 60% des emailings sont des messages dédiés à la relation client.
– 32% envoient entre 1 et 2 campagnes par mois
– 92% regardent les chiffres des taux d’ouvertures

Pour avoir l’ensemble des données, téléchargez l’étude « Pratiques & Tendances de l’email marketing en France » sur le site de Dolist.

tendances_email_marketing_2014